Galérie Photo   |

  Se connecter  |




Football : Max Alain Gradel, lauréat du prix sport-ivoire 2015                 Football-Transfert : Yannick Sagbo proche du Qatar pourrait finalement signer en Turquie                 Volley-Côte d'Ivoire : Les demi-finales du championnat D1 Senior de volleyball prévues pour le samedi 4 juillet                 Basket-Afrobasket 2015 Masculin : L’Américain Will Voigt choisi pour diriger la sélection nationale du Nigeria                 Football-Côte d'Ivoire : Koné Cheick Oumar annonce sa candidature pour la présidence de la FIF                


Keshi : « Prêt pour le combat de dimanche »
Acculé par la population pour ses choix, Stephen Keshi indique n’être sous aucune pression extérieure. Au contraire, le sélectionneur du Nigeria se dit prêt à combattre les Eléphants de Côte d’Ivoire.
Mise à jour le 01-02-2013 13:04

Stephen Keshi, quel est l’état d’esprit de votre groupe avant le quart de finale face à la Côte d’Ivoire ?

 

Nous sommes prêts pour le combat du dimanche. L’ambiance au sein de mon groupe est bonne.

 

Le Nigeria n’a pas encore montré un visage reluisant malgré sa qualification. Comment comptez-vous aborder cette partie face aux Eléphants ?

 

Je ne suis pas sûr de pouvoir vous donner une réponse aujourd’hui, comme je suis certain que le sélectionneur de la Côte d’Ivoire n’a pas répondu à cette question. Ce que je peux vous dire c’est que nous gardons nos forces pour le dimanche.

 

L’objectif des demi-finales fixé par la fédération et la pression des supporters nigérians ne vous mettent-ils pas une grosse pression avant votre quart de finale ?

 

Je ne suis pas sous pression de qui que ce soit. Je suis juste sous la pression de Stephen Keshi parce que je veux atteindre certains objectifs avec mes joueurs. Si c’est de cette pression que vous parler alors oui, je suis sous pression.

 

Drogba, l’atout numéro 1 de la Côte d’Ivoire n’est pas sûr de débuter la partie face à votre équipe. Cela vous réjouit-il ?

 

Drogba sur le banc de la Côte d’Ivoire, cela dépend de Sabri Lamouchi. Moi ça ne me regarde pas. Nous nous préparons pour affronter l’équipe de la Côte d’Ivoire et non pas un individu.

 

Que pensez-vous des supporters nigérians qui indiquent qu’ils n’ont pas confiance aux Super Eagles à cause de vos choix ?

 

Le football, c’est du 11 contre 11. Et c’est 90 minutes de combat. J’ai confiance en mes joueurs et je suis certains qu’ils peuvent aller loin. C’est pitoyable et c’est une honte de savoir qu’une nation n’a pas confiance en ses joueurs. Quel moral veulent-ils que ces joueurs aient pour jouer ?

 

Y a-t-il une sorte de revanche du Nigeria à prendre sur la Côte d’Ivoire qui est sortie vainqueur des deux derniers duels à la CAN ? Et quel serait votre réaction en cas de défaite ?

 

Je ne veux pas rester dans le passé. Nous allons jouer contre une équipe considérée comme la meilleure en Afrique. Une élimination face à cette équipe serait-elle un échec ? Si on échoue, je féliciterais mes joueurs pour le travail abattu. Mais attendons le dimanche pour avoir la réponse à toutes les questions que nous nous posons.

 

Propos recueillis par Patrick GUITEY

Envoyé spécial à Rustenburg

 

 
RÉAGISSEZ À CET ARTICLE
A lire aussi ...

J’y suis, j’y reste. Max Gradel, meilleur footballeur ivoirien de la saison 2015 n’entend pas.....    

C’est officiel, Wilfried Kanon a signé son contrat de 4 ans avec Lille. Dans ses nouveaux habits,.....    

Conscient du soutien des Ivoiriens en vue de la CAN de la Zone B qui se jouera à Kampala , Le.....    

Auteur d'un match de titan (16 points et 5 rebonds), le pivot de Limoges Fréjus Zerbo a été un des.....    

L’ASEC ne continuera pas le chemin en Coupe de la Confédération. Une certitude qu’Alain Gouaméné.....    

Accusé de corruption dans l’octroi de l’organisation de la Fifa Coupe du Monde 2022, Jacques.....    

 



MAX-ALAIN GRADEL lauréat Prix Sport-Ivoire 2015